Vous êtes ici : Accueil > Chambre-hotes-abbaye-reigny-vermenton

Abbaye de Reigny

Centre d'accueil et chambres d'hôtes

Localisation

Vermenton, Yonne (89)

Maîtrise d’ouvrage

Privée

Contexte patrimonial

Ensemble classé au titre des monuments historiques

Programme

Amélioration du confort des gîtes dans les communs Restauration du cellier et aménagement en salle de réception Construction d’un office de remise en température et de sanitaires à l’emplacement de l’ancienne cuisine des moines Restauration du pigeonnier Installation d’une chaufferie bois et du chauffage par le sol dans les anciens réfectoire et cellier.

Mission

Diagnostic, mission de base, OPC

Coût des travaux ht

Non diffusable

Maîtrise d’œuvre

Atelier Cairn, architectes mandataires - L. Abécassis, économiste - Beter Cachat, bureau d’étude fluides - E.T. B.AT., bureau d’étude structure
En savoir plus...
Cette ancienne abbaye cistercienne est peu à peu réaménagée dans un but de développement de l’accueil de séminaires, mariages et de manifestations culturelles, en complément des chambres d’hôtes.
L’abbaye est composée d’un ensemble de bâtiments construits et remaniés à différentes époques. Le réfectoire en est l’élément architectural majeur notamment par sa couverture médiévale.
En vue de préserver le patrimoine et d’améliorer la qualité de service, une série d’interventions ont été menées sur différents bâtiments de l’abbaye.
L’office de réchauffage est construit en structure bois légère afin de préserver et de mettre en valeur les vestiges archéologique. Les appuis sur les maçonneries existantes et dans le sol sont minimisés. L’expression des façades est volontairement contemporaine et reste sobre. Le bardage vertical bois sur les ouvertures et les parties opaques uniformise l’expression du nouveau mur.
Dans les communs, un gîte a été agrandi, une chaufferie au bois installée. Elle alimente l’ensemble abbatial en chauffage et eau chaude sanitaire. Le bois issu de l’exploitation forestière du domaine sert de combustible exclusif.
L’essentiel des interventions pose sur le gros œuvre à adapter à l’évolution des usages.
Des percements en façades et toitures sont prévus en vue d’aménagements ultérieurs par les propriétaires.
Les menuiseries en bois sont privilégiées au nord pour s’harmoniser avec les autres bâtiments. En revanche, au sud, l’usage du métal donne un aspect plus contemporain volontairement choisi.
FOOTER